Route de glace sur le lac Baïkal
Russie

Sur la glace du Baïkal

Un vol Bruxelles-Moscou. 48 heures en train jusqu’à Novossibirsk, 29 encore pour atteindre Irkoutsk. Une marshrutka (minivan), un aéroglisseur, une deuxième marshrutka, l’équivalent de 5 heures supplémentaires. Enfin, Khoujir, village principal de l’île d’Olkhon. Le lac Baïkal, gelé en ce mois de février, est désormais à portée de main.

Je pensais que faire la route (presqu’entièrement) par voie terrestre me donnerait cette sensation de mériter les lieux. J’ai vite réalisé qu’il serait bien arrogant de considérer pareil décor comme un dû, peu importe le temps consacré et les distances parcourues. Variations de fractures, textures, transparences, couleurs, la glace change en fonction de l’endroit, l’heure, la profondeur. À chaque détour, la beauté du Baïkal fascine, éblouit. Elle rend humble, tout petit, encore plus lorsque le lac gronde. Des mouvements de la couche qui le recouvre naissent des sons sourds, intenses, comme venus des entrailles de la Terre. Forcément, ça intimide.

Parce qu’une image vaut mille mots d’autant plus lorsqu’ils viennent à manquer j’ai rassemblé ici quelques photos de ces journées à cotoyer le lac ; j’y ai aussi glissé plusieurs clichés d’Irkoutsk et Olkhon. Une question persiste cependant : « peut-on seulement rendre justice au superbe Baïkal ? »

Rivière Angara à Irkoutsk

Pêcheurs le long de la rivière Angara

Arrivée en aéroglisseur sur l'île d'Olkhon

Route hivernale sur le Baïkal

Formations de glace

Fractures dans la glace du Baïkal

Vans UAZ russes

Vans UAZ et falaises au nord de l'île d'Olkhon

Bulles d'air dans la glace

Glace et collines au sud de l'île

Vans UAZ et grotte glacière

Fractures dans la glace

Fractures et collines d'Olkhon

Formations rocheuses sur le lac Baïkal

De retour sur la terre ferme, les landes du Sud d'Olkhon

— Voyage réalisé en février 2019

Vous aimerez peut-être

6 Commentaires

  • Répondre Marie-José MARCHAL 22 mai 2019 à 16 h 32 min

    Quel merveilleux voyage qui nous fait découvrir plein de surprises et de l’inattendu.
    Merci de nous faire vibrer et d’imaginer une expérience hors du commun.

    • Répondre Margaux 22 mai 2019 à 16 h 56 min

      Merci Mamy 😘

  • Répondre Alexis - Le Petit Explorateur 26 mai 2019 à 10 h 28 min

    C’est magnifique ! Le lac Baikal gelé c’est un de mes rêves, je trouve ce lieu tellement fascinant. Tes photos sont sublimes, vraiment. Content de retrouver ton blog 🙂

    • Répondre Margaux 27 mai 2019 à 5 h 55 min

      Merci 😊 C’est sans doute l’un des plus beaux endroits qu’il m’a été donné de voir ! Les photos ne lui rendent pas justice 😉 Si tu as l’occasion, n’hésite pas 🙂

  • Répondre Jennifer 26 juin 2019 à 14 h 21 min

    Les photos sont incroyables ! 😮 Je rêve d’un voyage en transsibérien en plein hiver, pour découvrir justement cette glace épaisse qui recouvre ce lac.

    • Répondre Margaux 27 juin 2019 à 8 h 33 min

      Merci, ça me fait d’autant plus plaisir que j’aime beaucoup ton blog 😊 Vision impressionnante que le Baïkal gelé, n’est-ce pas ?!

    Répondre

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.